Hey mes blablagirls, comment ça va pour vous en ce dimanche ? Vous profitez bien de votre week-end ?  Aujourd'hui on se retrouve pour une critique des films Les Animaux fantastiques 1 et 2 de J.K Rowling. Le week-end dernier, je suis allée au cinéma avec des amis voir le deuxième opus des Animaux fantastiques. N'ayant pas vu le premier lors de sa sortie en  2016, je l'ai regardé en streaming le soir d'avant pour ne pas être "perdue" dans l'histoire.  Et j'ai tout de suite adoré cette nouvelle aventure dans le monde des sorciers, alors j'avais vraiment envie de vous en faire la critique ! Bref, cessons ces blablas, et c'est parti pour cet article !

 

 Bande annonce du premier film :

Résumé du premier film :

Nous sommes en 1926 dans un New-York où Harry Potter et Voldemort ne sont pas encore nés. Le célèbre mage noir Gellert Grindelwald s'est échappé de sa prison depuis deux ans et personne ne l'a encore retrouvé.

Norbert Dragonneau, lui,  arrive tout droit d'Angleterre, accompagné de sa valise où se trouve nombre d'animaux fantastiques. Sensé resté à New-York quelques jours, il se retrouve coincé à New-York, quand un Moldu échange sa valise avec la sienne, libérant par mégarde trois de ses animaux fantastiques. Commence alors une longue quête pour Norbert pour retrouver ses animaux accompagné d'un Moldu et de deux sœurs complètement folles. Mais il se pourrait que des imprévus, rendent difficile leurs plans...

 

Mon avis :

Pour ce premier film, comme je l'ai dit plus haut, je n'avais pas eu l'occasion de le voir au cinéma il y a deux ans, j'ai donc été ravie de pouvoir le visionner (surtout en sachant que je verrais le suite le lendemain).

Bref, je ne savais pas trop à quoi m'attendre même si j'en avais un peu entendu parler lors de sa sortie. Au début, cela m'a un peu "perturbée"puisque J.K Rowling reprend le même univers que Harry Potter mais en 1920 avec des personnages "inédits".

Mais au bout de quelques temps, le film m'a totalement emporté dans cet univers magique tout comme les livres et les films d'Harry Potter. Je pense qu'on rêve tous que ce monde existe réellement et l'espace de deux heures, on y croit vraiment. On croit aux baguettes magiques, aux sorts, aux Moldus et j'en passe.

Le film m'a énormément plu grâce aux personnages qui sont vraiment géniaux. Norbert Dragonneau, le personnage principal est vraiment adorable. Il est super timide, et fais pas mal de gaffe, mais on ne peut pas s'empêcher de l'adorer, pendant tout le film j'avais envie de le prendre dans mes bras, lol ! cheeky

Les deux sœurs, Tina et Queenie Goldstein  sont charmantes, Tina qui a perdu son job d'Auror et qui fait tout pour le retrouver et Queenie totalement folle (mais vraiment attachante) qui s’amourache du Moldu Jacob avec qui Norbert a échangé de valise.

Voilà comment tout ce petit monde se rencontre pour une aventure extrêmement jubilatoire pour retrouver ses animaux fantastiques dans la ville. J'ai trouvé cette partie vraiment super sympa et j'ai adoré suivre cette épopée. On retrouve en douceur le monde magique.

Ceci n'est que la première partie du film, puisque la deuxième se constitue du thème cher à J.K Rowling des forces du mal. Effectivement un Obscurus ( un enfant qui se transforme car il est obligé de renfermer ses pouvoirs) traine dans la ville et détruit tout son son passage.

Norbert connaissant les Obscurus, veut essayer de l'apprivoiser, mais d'autres personnes malintentionnées veulent au contraire l'exterminer.

C'est là que le film aborde des sujets vraiment d'actualité. Croyance qui, par exemple,  est battue par sa mère et qui renferme énormément de malheur et de souffrance en lui. C'est un personnage que j'ai trouvé très touchant. Il est fragile mais en même temps dotée d'une grande force, qu'il ne sait pas bien gérée.

De plus, ce film est sorti en 2016, et la fin où la ville est détruite par les forces du mal et réparée d'un coup de baguette magique et d'une potion d'oubli pour les Moldus qui n'auraient pas dû voir tout ça, fait vraiment écho aux attentats qui s'étaient produits un peu partout en Europe à ce moment. Je pense qu'en 2016, après ce qu'il s'est passé on aurait tous aimé avoir une baguette magique, et une potion d'oubli...

Bref, c'est une film que j'ai trouvé vraiment divertissant et qui m'a plongé avec bonheur dans cet univers magique. Mais comme toujours avec J.K Rowling, elle aborde des thèmes très actuels, qui font passer des messages importants sur notre société.

 

Bande annonce du deuxième film :

Résumé :

Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s'évade de sa prison. Albus Dumbledore demande alors à Norbert Dragonneau de l'arrêter. Et voilà de nouveau Norbert plongé dans une aventure imprévue complètement folle en quête du Grindelwald en plein Paris, toujours accompagné de sa valise magique et de ses amis.

 

Mon avis :

Le lendemain, j'ai donc été plus que ravie de retrouver tous les personnages que j'avais adoré le soir d'avant. Dans ce deuxième opus, Gellert Grindelwald qui avait arrêté à la fin du film 1, s'évade de façon spectaculaire, et on est tout de suite plongé dans le film. Il faut dire que je suis allée le voir en 3D, et que les effets étaient vraiment sympas !

J'ai trouvé que le début trainait un peu en longueur mais comme j'avais vu le 1 la veille, je n'étais pas très objective surement car la première demi-heure nous remet dans le contexte et nous fait un rapide résumé de ce qu'il s'est passé dans le premier (ce dont moi je n'avais pas besoin), mais pour les personnes ayant vu le 1 il y a deux ans, cela pouvait s'avérer utile.

Bref, après cette première demi-heure passée, j'ai accrochée. On a le plaisir dans ce deuxième opus de découvrir le frère de Norbert, Thésée ainsi que sa fiancée Leta Lestrange (qui n'est autre que la fille que Norbert aimait étant plus jeune).

Dans ce film, les choses s'accélèrent et les forces du mal sont de plus en plus fortes. J'ai vraiment adoré car il y a de nombreux rebondissements et j'avoue que je ne m'y attendait pas !

J'ai aussi beaucoup aimé voir les petits liens entre ce monde et celui d'Harry Potter, qui je trouvais n'étaient pas très présents dans le premier film. Cette fois nous découvrons le serpent de Voldemort, Naguini ; la descendante de Béatrice Lestrange ; ou bien même l'apparition de Nicolas Flammel (qui est l'inventeur de la pierre philosophale).  J'ai trouvé ça vraiment sympa de voir comment les deux mondes se chevauchaient et étaient étroitement liés l'un à l'autre.

Les dernières scènes du film sont très impressionnantes et donnent envie de voir la suite. Les fidèles de Grindelwald d'un côté et les Aurors de l'autre. Même Norbert qui ne voulait pas choisir de camp et obligé de faire un choix s'il veut protéger les Moldus de la folie de Grindelwald.

Bref, un deuxième film très forts en émotions et en révélations, qui est très bien orchestré du début à la fin. On est vraiment emporté à travers cette nouvelle aventure, et on a qu'une envie en sortant de la salle, voir la suite !

 

Voilà pour ces deux critiques mes blablagirls, j'espère vraiment que mon article vous a plu ! N'hésitez pas à me dire en commentaires, si vous avez déjà vu ou lu Harry Potter et si vous comptez aller voir les Animaux fantastiques et ce que vous en avez pensé si c'est le cas ! En attendant mon prochain article, je vous embrasse mes blablagirls !

Les animaux fantastiques 1 et 2 de J.K Rowling
Retour à l'accueil